Patrick Liaudet, originaire d’ Aix les Bains, est l’auteur de deux romans, « Un infime espace d’éternité » et « Le dernier cri du loup ».
Avec « Le côté ensoleillé de la rue » il nous entraîne dans l’ univers d’Alex Moser, pianiste de jazz, né en Irlande. Genéve, sert de toile de fond à cette histoire poignante.

Biographie

Patrick Liaudet est né à Aix-les-bains où il réside. Commentateur sportif et musicien, il a cessé ses fonc tions d’enseignant pour se consacrer à ses passions, dont l’écriture qui fait partie intégrante de sa vie. En effet, auteur de chansons pour le groupe musical Mélodie qu’il anima dans les années 80, il mena également une petite activité de correspondant de presse. En 2001 il publie son premier roman « Un infime espace d’éternité » (Extra Bleu Ciel). Encouragé par de nombreux lecteurs et par des professionnels comme Jean Bertolino, grand reporter et écrivain, en 2004, il donne vie à un deuxième ouvrage, « Le dernier cri du loup » (Thot) où il met en scène une famille d’immigrés italiens venus s’établir en Savoie. Aujourd’hui, las de faire le siège des grands éditeurs parisiens, il décide de devenir son propre éditeur et publie ce 3ème roman, « Le côté ensoleillé de la rue », roman qui entraîne le lecteur à Genève et ailleurs sur les pas d’Alex Moser, un pianiste de jazz toujours à contre-courant de la vie. Patrick Liaudet prépare en outre un recueil de nouvelles et un autre de poèmes sur le thème du sport.