Comment la Meije, sommet mythique de l’Oisans, est-elle devenue au cours du XX e siècle un « haut lieu » des Alpes ? Pourquoi ce sommet, qui n’atteint pas les 4000 mètres, serait-il la « plus belle des montagnes », la « Montagne Reine » ? De la première ascension, en 1877, jusqu’aux discussions récentes autour de l’avenir du refuge de l’Aigle, la « Reine de l’Oisans » a vécu de nombreux conflits environnementaux (projet de téléphérique dans les années 1930, attentat en 1976, exposition du Vallon des Etançons, éclairage de la face Nord…) qui ont fait d’elle un symbole et un sommet particulier. C’est cette histoire de la crispation des groupes sociaux autour de cette cime emblématique et de son appropriation que raconte et remet en perspective cet ouvrage. Un propos dense, un modeste complément de la somme de Pierre Chapoutot (La Meije, Reine de l’Oisans), à qui ce livre est dédié.

Lionel Laslaz, randonneur et alpiniste amateur, est l’auteur de Vanoise, 40 ans de Parc national (L’Harmattan, 2004) et d’une thèse de doctorat sur les Parcs Nationaux alpins français. Il est Maître de Conférences en Géographie – Laboratoire EDYTEM (Environnements, DYnamiques et TErritoires de la Montagne) – CNRS UMR 5204, à l’Université de Savoie.

Livres présentés à Livres En Marches

– Vanoise, 40 ans de Parc national. Bilan et perspectives (L’Harmattan, 2004)

– La Meije, un haut lieu alpin (Editions Gap, 2007)

– (sous la dir. de L. Laslaz) Pralognan, capitale de la Vanoise (L’Edelweiss, 2007)

Sont en préparation (sous la co-dir. de S. Héritier et L. Laslaz) « Les parcs nationaux dans le Monde » (Ellipses, début 2008)