Les crises sanitaires (Grippe aviaire, ESB, …) sont révélatrices des méfaits d’une industrialisation agricole excessive. Paysans, animaux, sont au cœur d’un délire sanitaire attisé par le principe de précaution et entretenu par la médiatisation. Cheptels abattus, éleveurs en détresse : le bilan est lourd.
L’auteur invite à réfléchir sur les relations entre les humains et les animaux, à s’interroger sur les choix de société indispensables afin de se diriger vers une civilisation de la vie.
Grippe Aviaire, ESB

Table des matières

  1. Le sens des crises
  2. La tragédie paysanne
  3. Etres vivants
  4. Vers l’agroécologie

Biographie de l’auteur
Marie-Hélène Léon est docteur en sociologie. Ses domaines de recherches sont les professions, l’identité, et la prospective.

Bibliographie

  • Armée de Terre, Le malaise dévoilé
  • Uniformes et formations, Socialisation et rites d’interaction dans un poste de commandement régimentaire
  • Les chasseurs alpins, Mythe et réalité des troupes de Montagne
  • La loi du X, Récit sur l’identité