Les invités d'honneur
  2016 Jean-Louis Etienne
            Marlène Jobert
            Alexandre Jardin
  2015 Allain Bougrain-Dubourg
  2014 Isabelle Autissier
  2013 Catherine Destivelle
  2012 Alain Baraton
  2011 Guy Martin
  2010 Jean-Marie Pelt
  2009 Jean-Pierre Deshaires
  2008 Marc Batard
  2007 Yves Paccalet
  2006 Alain Bar

Articles publiés en mars 2008

15 Mar2008

Marie-Laetitia de Solms

Tous les Aixois connaissent Marie de Solms. Puisqu’une avenue de la cité thermale porte son nom. Mais connaissent-ils la séduisante femme qui se cache derrière ce nom ? Rebelle par conviction et par nécessité, Marie-Laetitia faisait partie de la famille Bonaparte. Son grand-père n’était autre que Lucien, frère de Napoléon 1er. Mais ce dernier avait été banni par la famille. Du coup, sa petite-fille est à son tour exclue du clan. Son cousin Napoléon III lui interdit même de porter le nom de Bonaparte. Pire encore, il la fait expulser de France. Après maints voyages et plusieurs mariages, notamment en Italie où elle épouse l’un des fondateurs de l’unité italienne et en Espagne où elle convole avec un haut dignitaire.

Partout où elle s’installe, elle crée un salon littéraire et philosophique qui accueille l’intelligentzia. Et elle publie une revue. C’est ce qu’elle fait à Genève, Florence, Rome, Madrid… Et à Aix-les-Bains où elle vient refaire une vie. Elle y possède une maison que lui a fait bâtir le comte de Pomereu, son chevalier-servant qui assiste à ses amours tumultueuses. Cette maison existe toujours. Puis elle crée un théâtre où sont présentées les pièces à la mode. A nouveau, elle crée un salon que fréquente le monde huppé en villégiature dans la cité thermale. Ce salon est ouvertement anti-bonapartiste. On y retrouve les proscrits français ayant choisi la Savoie pour refuge. Ainsi le romancier Eugène Sue qui sera un habitué. Et bien-sûr, elle fait paraître une revue artistique et littéraire. Cette publication intitulée « Les matinées d’Aix-les-Bains », va connaître un fort impact dans la société aixoise. Elle constitue aujourd’hui un témoignage précieux sur la vie mondaine, économique et sociale à Aix durant la période du Second Empire. On y retrouve la signature de Ponson du Terrail, Alexandre Dumas, Eugène Sue… Et la signature de Marie-Laetitia.

Un malheur va marquer Marie de Solms. A cinquante-quatre ans, elle donne naissance à Lola, une adorable petite fille qui se fera écraser à l’âge de trois ans par un omnibus d’hôtel dans une rue de la cité aixoise.

Un peu journaliste, un peu comédienne et beaucoup artiste, Marie de Solms a touché à une multitude de formes d’expression artistique. Elle a œuvré pour les bonnes œuvres. Mais elle a surtout laissé le souvenir de ses excentricités qui ne manquaient pas de choquer ses concitoyens. On la vit assister à une soirée de gala, simplement vêtue de deux éventails de plumes…

 

Jean-Marie Jeudy

08 Mar2008

Exposition d’enluminures de Dominique Veyre à La chapelle Vaugelas

Enluminure de l’Atelier des Berges, Dominique Veyre

Exposition du 15 au 29 mars

Ouverture en semaine de 14 h à 18 h 30

Le week end de 10 h à 12 h et 14 h à 18 h 30

Livres en Marches © 2017 Association Inform'action, Les Marches, Savoie | Flux RSS des informations de ce site web

Crédits et mentions légales | Contacts
Aide au référencement, promotion du site :Outils webmasters
Salon Livres en Marches - Association Inform'action - Chemin du Lac Clair - 73800 Les Marches