Les invités d'honneur
  2016 Jean-Louis Etienne
            Marlène Jobert
            Alexandre Jardin
  2015 Allain Bougrain-Dubourg
  2014 Isabelle Autissier
  2013 Catherine Destivelle
  2012 Alain Baraton
  2011 Guy Martin
  2010 Jean-Marie Pelt
  2009 Jean-Pierre Deshaires
  2008 Marc Batard
  2007 Yves Paccalet
  2006 Alain Bar

Articles publiés en avril 2008

17 Avr2008

Daniel Grévoz

Né en 1947, Daniel Grévoz est guide de haute montagne depuis 1972. Il nourrit par ailleurs d’autres passions pour le Sahara et l’écriture. Ce qui le conduira à mener d’importantes recherches sur l’histoire du Sahara et à écrire de nombreux ouvrages partagés entre l’étude historique, le roman ou le témoignage.
Entre autres récompenses littéraires, il a obtenu le Premier prix d’histoire et le Prix d’Excellence de l’Association Arts et Lettres de France pour son livre : »Les canonnières de Tombouctou ».
Il a aussi obtenu en Août 2004 le Grand Prix du Livre de Montagne pour son roman « Face Nord ».
Mais il faut encore mentionner le Prix du Groupe de Haute Montagne pour le roman: « Par la force des montagnes » et une mention spéciale pour « Guide de haute montagne, une passion un métier ».

Bibliographie

  • Romans

-Les vires à Balmat, L’Harmattan.
-Les orgues du Mont-Blanc, L’Harmattan.
-Par la force des montagnes, L’Harmattan.
-Flash-back sur l’Eiger, L’Harmattan.
-La vierge des Drus, La Fontaine de Siloé.
-Face Nord, La Fontaine de Siloé.
-Tombouctou 1894, L’Harmattan.
-L’île d’altitude, La Fontaine de Siloé.

  • Histoire

-Sahara 1830-1881, L’Harmattan.
-Les canonnières de Tombouctou, L’Harmattan.
-Les méharistes français à la conquête du Sahara, L’Harmattan.
-Ailes brisées sur les dunes, L’Harmattan.
-Ravanel le Rouge, guide des rois, roi des guides, La Fontaine de Siloé.

  • Divers

-Guide de haute montagne, une passion, un métier, Presses Universitaires de Grenoble.
-Histoires d’hommes et de montagnes, L’Harmattan.
-Entre sel et terre, Chott-el-Djérid, La Boussole.
-Récits et nouvelles des montagnes, collectif, MF.
-Brèves de Désert, collectif, La Boussole.
-Traces pour demain, collectif, Société des Auteurs Savoyards.
-Croyances et Magies, collectif, L’Ixcéa.
-Un texte sur un drame dans la face nord de l’Eiger dans le CD « Récits d’ascensions » aux éditions de l’Astronome.

A ces ouvrages, il faut ajouter plusieurs articles sur le Sahara et la montagne dans les revues « Autrement », « L’Histoire », « Historia », « L’Algérianiste », les « Cahiers de la Compagnie des Indes » et « Pays de Rhône-Alpes ».

15 Avr2008

Charlotte Perriand

Beaucoup de noms illustres se rapportent au monde des sports d’hiver. Notamment parmi les concepteurs et les constructeurs des stations. Certains de ces noms sont moins connus. Tel celui de Charlotte Perriand. Et pourtant !

Originaire de Yenne par son père, voici une femme qui se forgea une réputation dans le monde de l’architecture et de l’urbanisme moderne. Une femme qui sut remplir son existence. Ivre d’espace, folle de nature et passionnée de montagne, elle cultivait un impérieux besoin de liberté.

Au collège, un enseignant perçoit son habileté pour le dessin. Elle est dirigée vers une école des arts décoratifs. Lorsqu’elle achève ses études, ses professeurs lui conseillent d’exposer ses réalisations. Ce qu’elle fera au salon d’Automne de Paris en 1926. Puis à la lecture d’un ouvrage écrit par Le Corbusier, elle va frapper à la porte du célèbre architecte. L’accueil est mitigé, mais le maître l’accepte dans son atelier. Durant dix ans, elle travaille sous ses ordres, s’initiant à l’architecture sous toutes ses formes. Puis elle décide de voler de ses propres ailes. Ainsi débute une longue carrière où ses réalisations feront d’elle l’une des meilleures conceptrices de l’aménagement intérieur. Pour exemple, elle participe à la création de la Cité radieuse à Marseille.

Son style fut influencé par un séjour au Japon. Ce fut la révélation. Là-bas, elle découvre le raffinement de l’art japonais qui marquera ses futurs travaux. Puis elle s’investit dans des projets concernant la montagne. Elle œuvrera pour plusieurs stations de Tarentaise.

Lorsque le promoteur Roger Godino envisage la création d’une station de sports d’hiver au-dessus de Bourg-Saint-Maurice, ayant eu vent de ses talents, il rencontre Charlotte et lui demande de se joindre à son équipe. C’est elle qui apportera son esprit aux Arcs. Parmi ses idées innovantes, elle propose une station interdite à la voiture, un espace où l’homme puisse se ressourcer en toute liberté. Elle a soixante ans, elle consacrera vingt années à cette station. Outre l’équipement intérieur des appartements, son rôle consistera à donner une cohérence à l’ensemble de la réalisation. Et l’on peut s’étonner de l’immeuble appelé la Cascade à Arc 1600. Ce bâtiment qui joue avec la neige et le soleil est né de l’imagination de Charlotte Perriand. Evoquant son travail aux Arcs,  Roger Godino a écrit : Elle est arrivée à point pour nous permettre d’oser.

                       Jean-Marie Jeudy

Le parcours de Charlotte Perriand est raconté dans l’ouvrage « Femmes et rebelles » de Jean-Marie Jeudy, aux Editions « En train de lire et Dfis ».

Livres en Marches © 2017 Association Inform'action, Les Marches, Savoie | Flux RSS des informations de ce site web

Crédits et mentions légales | Contacts
Aide au référencement, promotion du site :Outils webmasters
Salon Livres en Marches - Association Inform'action - Chemin du Lac Clair - 73800 Les Marches