Jean-Paul Gay est né à Chamonix en 1948. Après des études à l’école normale de Bonneville, en 1968, il enseigne dans une classe unique, celle du Collet à Saint-Gervais. Passionné d’histoire locale, il participe au lancement de la revue En Coutère ; guide du Patrimoine des Pays de Savoie, il raconte la vie des hommes et des sites du haut val Montjoie. Avec ses élèves, il est à l’origine de l’itinéraire pédestre qui relie Combloux à Notre-Dame-de-la-Gorge, deux des grands sites baroques du Pays du Mont-Blanc. Cet itinéraire connu sous le nom du Sentier du Baroque est décrit dans une superbe plaquette publiée en partenariat avec le SIVOM du Pays du Mont-Blanc en 1997. Comme des aînés aussi prestigieux que Raymond Oursel ou Henri Baud, il se prend d’affection pour le site marial de Notre-Dame-de-la-Gorge et il lui consacre un ouvrage de référence publié par les éditions La Fontaine de Siloé en 1997. En 2001, il publie son premier roman, Le Neveu de Gaspard, en hommage à tous ces colporteurs du haut val Montjoie, partis pour  » les Allemagnes  » au XVIIe siècle. Ce roman sera récompensé par le grand prix du salon du livre de montagne de Passy. Dans son second roman, La Ligne Bleue, il évoque le difficile retour dans leurs villages haut-savoyards de deux frères d’armes rescapés de la guerre de 14-18. Couronné en 2005 par le prix du Patrimoine des Pays de Savoie, à Grésy-sur-Isère, ce roman bénéficie depuis 2006 d’une audience nationale puisque le voilà publié maintenant par les éditions France-Loisir. Une consécration. Aujourd’hui, l’auteur met son talent de conteur au service d’un nouveau continent de mémoire de la vallée : le thermalisme ; il nous invite à le suivre dans un voyage de découverte et d’initiation tout au long de deux siècles d’histoire thermale. Une fois encore, suivons le guide…