Dans le vert paradis des amours enfantines… de Jean-Marie Gueyraud

/, La Fontaine de Siloé/Dans le vert paradis des amours enfantines… de Jean-Marie Gueyraud

Dans le vert paradis des amours enfantines… de Jean-Marie Gueyraud

 » Vous ferez une présentation de l’auteur et de son œuvre  » qu’ils m’ont dit.
Et vlan ! Ca recommence. Comme à l’école. L’angoisse de la page blanche ! Voyons voir : Jean-Marie Gueyraud, né le 11-02-51. modèle standard, avec tous ses accessoires. Que dire d’autre ? Enfance heureuse. Scolarité médiocre. très médiocre même, mais qui m’avait forgé une certitude géographique et existentielle. Il n’y avait que deux états sur terre : l’état de peine et l’état de grâce. Au Sud, les Hautes-Alpes.
Pays de mon père. Capitale : Gap. 735 mètres, son air pur, son ciel et ses montagnes. Superbe ville qu’une école, laïque, gratuite, mais surtout obligatoire, me portait à bouder obstinément. Etat de peine. Au Nord, la Savoie. Arith en Bauges, village natal de ma mère. Même altitude que Gap, un peu moins de soleil, des gens qui se connaissaient tous, qui se parlaient avec un accent différent. Un autre patois.
Des copains de vacances, une canne à pêche, un lance-pierres, un corbeau apprivoisé, de grand espaces et des contraintes oubliées. Je vous jure que dans cet état de grâce, le petit diable était aux anges.

By |2008-08-17T17:30:34+02:00juin 30th, 2008|Jean-Marie Gueyraud, La Fontaine de Siloé|Commentaires fermés sur Dans le vert paradis des amours enfantines… de Jean-Marie Gueyraud

About the Author: