Les invités d'honneur
  2016 Jean-Louis Etienne
            Marlène Jobert
            Alexandre Jardin
  2015 Allain Bougrain-Dubourg
  2014 Isabelle Autissier
  2013 Catherine Destivelle
  2012 Alain Baraton
  2011 Guy Martin
  2010 Jean-Marie Pelt
  2009 Jean-Pierre Deshaires
  2008 Marc Batard
  2007 Yves Paccalet
  2006 Alain Bar

02 Juil2008

Julio Ribera

Passionné très tôt par le graphisme, Julio Ribera travaille en Espagne aux côtés de Pedro Alférez et conçoit ses premières oeuvres sous divers pseudonymes comme Jules McSide, Bop, etc.

En 1945, il collabore à Florita, une publication pour jeunes filles, et dessine la série humoristique Rosy.

En 1950, il imagine Pepin y Sulfato dans Yumbo, puis Platillos volantes (« soucoupes volantes ») mettant en scène Perry Curtis.

En septembre 1954, il émigre en France. Il publie son premier récit en français, Pistol Jim, dans Zorro.

En 1956, il fait une entrée remarquée à La bonne Presse. Dans Bayard, il dessine le Barage (texte de A. Petit-Duc), la série Tony Sextant (scénario de Jean Acqua-viva) ou bien encore Lolo et Mandoline (avec P.Mérou), etc. Dans Bernadette (1962-1965), il réalise deux histoires à suivre (D’Angelo Roncalli) et divers récits complets. Il figure par ailleurs au sommaire de Mireille, de Pierrot, de Lisette, d’Amis-Coop, de J2 Jeunes, de Nade-Lisette, de Vaillant, etc.

Présent à Partir de 1955 dans la presse quotidienne, il illustre de nombreux feuilletons dans le Parisien Libéré et l’Aurore (les Mystères de Newe York d’après Pierre Decourcelle, Les Epaves dorées d’après André Armandy, le Droit de l’enfant d’après Georges Ohnet, etc.).

Dès 1964, pour France soir, il anime Belphégor (d’après Armand et Barma), Viva Maria (d’après le film de Louis Malle) et Capitaine Tempête (d’après Richard-Bessières). Il participe également aux séries les Amours célèbres, Le crime ne paie pas, etc.
A partir de 1965, il collabore à Pilote avec des récits complets et des « pages d’actualité ».

En 1973, il y crée Dracurella. Deux ans plus tard, s’associant avec Christian Godard, il donne naissance au Vagabond des Limbes aux éditions Hachette.

En 1976, il participe à la collection « l’Histoire de France en bande dessinées » des éditions Larousse.

En 1985 il anime chez Dargaud les deux premières Chroniques du temps de la vallée des Ghlomes, toujours scénarisées par Godard. En compagnie de ce dernier, il fonde en 1988 les éditions du Vaisseau d’argent et dessine un an plus tard le Grand Manque (repris chez soleil Productions en 1993). Après l’interruption du Vaisseau d’Argent en 1991, il poursuit le Vagabond des Limbes chez Dargaud. Pour ce dernier éditeur, et toujours en compagnie de Godard, il entreprend le Grand Scandale en 1994. Cette année là, il réalise Je suis un monstre dans la collection « Grafica » des éditions Glénat. Tout aussi à l’aise dans les styles semi-réaliste ou réaliste, Julio Ribera, prolifique et talentueux, fait partie de meilleurs illustrateurs actuels, sa série le Vagabond des Limbes, avec son univers très particulier entre la science fiction et le cont de fée, s’impose comme l’une des plus importantes du genre.

Source : http://www.chez.com/rattosoftware/julio/julio.html

Livres en Marches © 2017 Association Inform'action, Les Marches, Savoie | Flux RSS des informations de ce site web

Crédits et mentions légales | Contacts
Aide au référencement, promotion du site :Outils webmasters
Salon Livres en Marches - Association Inform'action - Chemin du Lac Clair - 73800 Les Marches