Les invités d'honneur
  2018 Yves Coppens
            Patrick Poivre d'Arvor
  2017 Pierre Rabhi
            Cyril Dion
  2016 Jean-Louis Etienne
            Marlène Jobert
            Alexandre Jardin
  2015 Allain Bougrain-Dubourg
  2014 Isabelle Autissier
  2013 Catherine Destivelle
  2012 Alain Baraton
  2011 Guy Martin
  2010 Jean-Marie Pelt
  2009 Jean-Pierre Deshaires
  2008 Marc Batard
  2007 Yves Paccalet
  2006 Alain Bar
  2002 Premier Livres en Marches

Articles publiés en septembre 2009

28 Sep2009

Sélection d’automne Prix du Polar SNCF : Comme des chiens, Mark Billingham

commes_des_chiens

Argument

Le corps d’un sans-abri a été retrouvé à Londres, un billet de 20 £ épinglé sur sa poitrine. Pas mort de froid, assassiné. Puis trois autres crimes identiques sont commis. Se faisant passer pour un sans-abri, l’inspecteur Thorne enquête en sous-marin ; seuls deux autres policiers sont au courant. La thèse du tueur en série n’est pas bien solide.
Et Thorne, secoué par la mort de son père et les remous provoqués par son comportement lors de sa dernière enquête, joue son rôle avec une conviction déconcertante. Les lois et la psychologie de ceux qui ont choisi de vivre dans la rue n’ont bientôt plus de secrets pour lui. Le personnage prend une dimension troublante. Mais la solution de ce vrai polar pur et dur tient à des événements qui remontent à la guerre du Golfe.

Biographie

– Né en 1961 à Birmingham, Mark Billingham y a grandi et y a étudié l’art dramatique. Connu en Grande-Bretagne comme auteur/interprète de sketches comiques, il se produit régulièrement au Comedy Store de Londres. Ses romans sont traduits dans une vingtaine de pays et son héros, l’inspecteur Thorne est le lauréat 2003 des « Sherlock Awards », qui récompensent le meilleur enquêteur de l’année en Grande-Bretagne.

Bibliographie sommaire

– 2008 : Torche humaine, Le Masque 2006 : Sans merci, Le Masque 2005 : Peur de son ombre, Le Masque 2004 : Dernier battement de cil, Le Masque

Extraits de presse

– « Mark Billingham brosse un tableau noir de la capitale britannique dont il décrypte avec lucidité les problèmes de société ». L’amour des livres, mai 2009.

http://www.polar.sncf.com

25 Sep2009

Sélection d’automne Prix du Polar SNCF : Les Coeurs déchiquetés, Hervé Le Corre

les_coeurs_dechiquet

Argument

Pierre Vilar est commandant de police à Bordeaux. Sa vie et son couple ont volé en éclats depuis que son fils Pablo a été enlevé à la sortie de l’école. Malgré tout, il se raccroche à l’espoir insensé de le revoir vivant, avec l’appui d’un gendarme à la retraite qui se consacre à la recherche d’enfants disparus.

À quelques kilomètres de distance, un jeune collégien nommé Victor rentre chez lui après la classe pour découvrir une scène d’horreur : sa mère, Nadia, gît sans vie sur le sol de sa chambre, le visage tuméfié et les dents fracassées. Du foyer à la famille d’accueil, commence pour cet adolescent désormais seul au monde un parcours douloureux, marqué par la disparition de l’être le plus cher.

Deux pertes irrémédiables, deux tragédies. Le lien entre elles, c’est Pierre Vilar. Il est chargé d’enquêter sur la mort de Nadia, et à mesure que se dessinent certaines pistes, un étrange retournement de situation se produit ; le policier devient gibier : il est harcelé au téléphone et suivi dans la rue par un homme aussi insaisissable que menaçant. Un homme qui semble aussi poursuivre Victor…

Biographie

– Né en 1955, Hervé Le Corre enseigne actuellement le français dans un collège de la banlieue de Bordeaux, sa ville natale.

Bibliographie sommaire

– 1990 : La douleur des morts (Série noire/Gallimard) 1993 : Du sable dans la bouche (Série noire/Gallimard) 1996 : Les effarés (Série noire/Gallimard) 2001 : Copyright (Série noire/Gallimard) 2004 : L’homme aux lèvres de saphir (Rivages/noir), Grand prix du roman noir français au Festival de Cognac 2005, Prix Mystère de la critique 2005, Trophée 813 du meilleur roman francophone 2005. 2005 : Tango parano (In 8/ Noires de Pau) 2007 : Trois de chutes (éditions Pleine Page).

Extraits de presse

– « C’est surtout l’écriture précise, patiente et d’une grande sensibilité, ainsi que le regard profondément humain que l’auteur porte sur ses personnages, qui évitent au récit de sombrer dans le sordide absolu pour atteindre une étrange beauté. » B. Pellan, Le Télégramme, 24/05/09 « Un roman terrifiant de noirceur mais teinté de couleurs d’humanité. » O. Mony, Sud Ouest Dimanche, 14/06/09 « Un roman sombre et poignant, une formidable mécanique narrative propre à subjuguer le lecteur et à le laisser sans force au terme d’un voyage bouleversant. » G. Noël, Vosges Matin, 26/06/09

http://www.polar.sncf.com

23 Sep2009

Sélection d’automne Prix du Polar SNCF : Saya, Richard Colasse

saya

Argument

À la suite d’intenses débats, la Commission du Prix SNCF du polar a fait le choix de vous proposer cet ouvrage à la frontière du genre polar/noir. Elle y a néanmoins retrouvé les qualités fondamentales promues par la charte éditoriale du Prix SNCF du polar : originalité, force de l’intrigue, incitation à la découverte, qualité de l’écriture et plaisir de la lecture.

Japon, années 2000.
À 45 ans, Jinwaki est un cadre surdiplômé, qui poursuit une brillante carrière dans un grand magasin japonais. Mais une restructuration économique met brutalement fin à ce parcours sans accrocs : du jour au lendemain, Jinwaki se retrouve au chômage, privé d’avenir, dans une société extrêmement hiérarchisée. Vécue comme une catastrophe, cette sortie de piste le pousse à s’accrocher à la première bouée qui passe à sa portée : Saya, une lycéenne rencontrée par hasard dans un bar de Tokyo. Inscrite dans une des plus prestigieuses écoles du pays, Saya se livre aussi à la prostitution, ou « Enjo Kosai », avec des hommes bien plus âgés qu’elle. Entre Saya et Jinwaki, les rapports ambigus vont bientôt céder la place à un véritable amour.

Il y a aussi Kaori, l’épouse de Jinwaki : ignorante des difficultés rencontrées par son mari, elle passe son temps entre sa belle-mère, qu’elle déteste, et son petit chien, auquel elle voue un amour immodéré et malsain.

Nos trois personnages vont, chacun à leur manière, mener leur barque sur le fil du rasoir, avant d’être ramenés dans le droit chemin tel que la société japonaise le conçoit, c’est-à-dire sans autre alternative que la normalité… ou la mort.

Biographie

– Richard Collasse est né en 1953. Il vit et travaille au Japon depuis plus de trente ans. Il est l’auteur d’un premier roman, La Trace (Seuil, 2007), qui a fait sensation dans l’archipel nippon.

Bibliographie sommaire

– La Trace (Seuil, 2007).

Tous les détails sur le site du Prix SNCF du Polar

Livres en Marches © 2018 Association Inform'action, Les Marches, Savoie | Flux RSS des informations de ce site web | Facebook

Crédits et mentions légales | Contacts
Aide au référencement, promotion du site :Outils webmasters
Salon Livres en Marches - Association Inform'action - Chemin du Lac Clair - 73800 Les Marches