Pierre-Jean Llado : j’ai mené une vie de bohème, à la manière des peintres paysagistes anglais du XIX siècle

Pierre-Jean Llado : j’ai mené une vie de bohème, à la manière des peintres paysagistes anglais du XIX siècle

Pierre-Jean Llado est né à Lyon en 1948,  après avoir pas mal baroudé  et  étudié  à l’école des beaux arts de lyon,  il décide de s’installer à Chambéry. La vraie vie  a démarré il y a 25 ans, quant à l’âge de 30 ans il décide de tourner une  page et de faire de la  peinture  son  métier à  temps plein.

« j’ai mené une vie de bohème, à la manière des peintres paysagistes anglais du XIX siècle »

Il expose à partir de 1984 dans différents endroits comme le salon des indépendants à Paris, le grand marché d’art contemporain de Paris et Genève, au Bourget du lac, à Chambéry …

« il ne faut pas s’enfermer dans un style, prendre trop d’habitudes. L’habitude c’est l’ennui », déclare l’artiste qui pratique l’aquarelle et  excelle également dans la peinture à l’huile. Il réalise aussi bien des toiles à l’univers onirique, chimérique, que des natures mortes, des bouquets, des paysages, des marchés de Provence dans un mode impressionniste.

Pierre-Jean Llado donne des cours de modèle vivant à l’ENAAI de Chambéry  (l’école nationale d’arts appliqués et de l’image). «  Ce que j’enseigne à l’école, c’est ma vie de peintre »

Un peintre reconnu par ses pairs puisqu’il il figure depuis 1999 dans le benezit, la bible du monde artistique.

La Maison Fournaise, huile sur toile

By |2009-10-09T08:34:31+00:00octobre 9th, 2009|Pierre-Jean Llado|Commentaires fermés sur Pierre-Jean Llado : j’ai mené une vie de bohème, à la manière des peintres paysagistes anglais du XIX siècle

About the Author: