Les invités d'honneur
  2016 Jean-Louis Etienne
            Marlène Jobert
            Alexandre Jardin
  2015 Allain Bougrain-Dubourg
  2014 Isabelle Autissier
  2013 Catherine Destivelle
  2012 Alain Baraton
  2011 Guy Martin
  2010 Jean-Marie Pelt
  2009 Jean-Pierre Deshaires
  2008 Marc Batard
  2007 Yves Paccalet
  2006 Alain Bar

08 Sep2010

Conférences de Jean-Marie Pelt : « La raison du plus faible » et « Solidarité dans la nature »

Invité d’honneur de Livres En Marches 2010, Jean-Marie Pelt donnera les deux conférences :

LA RAISON DU PLUS FAIBLE

De Jean-Marie PELT

Président de l’Institut Européen d’Ecologie

Professeur Honoraire  de l’Université de Metz

Il existe une « raison du plus faible » : tout au long de l’histoire de la vie sur Terre, des premières bactéries jusqu’à l’homme, là où les plus gros et les plus forts n’ont pas su résister aux grands cataclysmes et aux changements climatiques, ce sont souvent les créatures les plus humbles qui ont survécu. C’est aussi parmi les plus faibles que sont nées les plus belles histoires de solidarité, par la symbiose. C’est enfin chez les plus vulnérables que l’ingéniosité adaptative a développé ses plus belles inventions.

Notre société humaine, livrée à un esprit de compétition exacerbé, où les « tueurs » de la guerre économique sont venus renforcer les rangs des guerriers dans la lutte pour le « toujours plus », est promise aux mêmes cataclysmes, financiers ou nucléaires, si elle n’entend pas cette leçon de la nature qui fait de l’égoïsme la maladie mortelle des plus forts et de la solidarité la force indéfectible des faibles.

____________

SOLIDARITE DANS LA NATURE

De Jean-Marie PELT

Président de l’Institut Européen d’Ecologie

Professeur Emérite de l’Université de Metz

Une interprétation, fort discutable, de l’œuvre de Darwin a imposé la compétition et la lutte comme les moteurs de la vie, aussi bien dans la nature que dans la société. Or la nature met en œuvre d’innombrables systèmes de symbioses et de solidarités qui ont joué un rôle déterminant dans toute l’évolution biologique et sans lesquelles il serait impossible de comprendre le fonctionnement des écosystèmes. Les lichens comme les coraux sont des êtres doubles où chacune des parties rend des services à l’autre ; quant aux champignons, ils nourrissent les arbres qu’ils paraissent parasiter.

Dans le règne animal, les prestations de services mutuels entre espèces sont tout à fait courantes.  Poissons et oiseaux pratiquent des comportements d’entraide qui témoignent d’un authentique altruisme : ceux-ci, comme l’amitié chez de nombreux mammifères, ne sont pas le propre de l’homme.

Quant aux sociétés humaines, elles ont mis en œuvre de précieuses organisations : les mutualités, les coopératives, la sécurité sociale et les assurances, etc., qui sont la base de l’économie solidaire.

La mise en œuvre de nouveaux mécanismes de solidarité sera pourtant absolument nécessaire si l’on veut assurer demain à tous un emploi et un statut dignes d’un être humain ; mais aussi pour sauver la planète des menaces grandissantes que notre mode de développement fait peser sur elle.

Livres en Marches © 2017 Association Inform'action, Les Marches, Savoie | Flux RSS des informations de ce site web

Crédits et mentions légales | Contacts
Aide au référencement, promotion du site :Outils webmasters
Salon Livres en Marches - Association Inform'action - Chemin du Lac Clair - 73800 Les Marches