Roger Moiroud, qui s’affirme désormais comme un des maîtres du roman policier, publie aujourd’hui la cinquième enquête du commissaire Féra.
Dans chacun de ses livres, l’auteur aborde un grand sujet d’actualité. Avec « L’étrange affaire de Technolac », il décide de nous entraîner dans le monde très fermé de l’énergie solaire, objet d’enjeux majeurs tant sur le plan civil que militaire. Roger Moiroud a su créer, au fil de ses romans, toute une galerie de personnages que l’on retrouve avec plaisir : le commissaire Philibert Féra, ses adjoints Renaud et Isa, son amie Claudia Bertoli journaliste au Dauphiné Libéré, sans oublier Pluche, son fidèle caniche. Au départ, une banale conférence du commissaire Féra à Technolac, devant les élèves de l’école supérieure de commerce de Chambéry, sur le crime parfait.
Puis, les confidences d’un étudiant qui aurait surpris une conversation troublante à propos d’un assassinat. Ensuite, la disparition du patron d’une entreprise spécialisée dans les conseils en énergie solaire. Enfin, la révélation d’une affaire d’espionnage industriel aux ramifications internationales.
Une enquête décidément très complexe dans l’univers de l’énergie solaire où les enjeux commerciaux, financiers et stratégiques sont
énormes et peuvent parfois conduire aux pires machinations. La ténacité légendaire de Féra sera mise à rude épreuve et le dénouement se révélera plus surprenant que prévu.