Jean-Luc Cadenel est né en 1962 à Marseille.

Directeur du Syndicat Intercommunal du Morel à Aigueblanche, une collectivité publique qui gère un grand complexe aquatique.

 » Provençal d’origine, Savoyard d’adoption, Jean-Luc Cadenel arpente la montagne comme d’autres dansent, mangent ou collectionnent des timbres : avec énergie, appétit et passion. C’est un fervent adepte d’activités verticales – parapente, alpinisme, trail, via ferrata, canyoning,… Chez lui, montagne et écriture sont intimement liées. L’un ne va pas sans l’autre. La montagne l’inspire. Ce qu’il y vit, ce qu’il y ressent, guide sa plume. À travers ce roman il nous entraîne sur les pentes glacées des hautes montagnes, là où l’altitude enivre, là où la splendeur côtoie l’horreur, là où l’effroi se mêle à l’émoi, là où les acrophobes n’ont, a priori, pas leur place… »

http://courpatas.canalblog.com/

L’acrophobe – Jean-Luc Cadenel

Illustration Dorothée Walter

roman, 200 pages, mars 2012

Frédéric est acrophobe. L’acrophobie est la peur extrême des lieux élevés. Certaines personnes paniquent à l’idée d’être plongées dans le noir, d’autres de parler en public, d’autres de se retrouver treize à table… lui, c’est la hauteur, et son corollaire : le vide, qui le terrorisent.

Il aurait très bien pu s’en accommoder, continuer à vivre loin de toute élévation perfide, poursuivre ses longs footings dans les plates et rassurantes forêts… mais la providence et le hasard des rencontres en décideront autrement.

Après avoir croisé le chemin d’un curieux thérapeute, d’une créature angélique et d’un guide peu scrupuleux, il va considérer l’avenir autrement.

Contre toute attente, pour poursuivre sa quête, conjurer le destin, mettre un terme à des années d’évitement, il va se rendre en haute montagne, territoire d’altitude pourtant hérissé de reliefs escarpés et menaçants.

Tout là-haut, se trouve la réponse…

« Mieux vaut affronter ses vieux démons que perpétuellement les fuir. Il faut les combattre et, si possible, les terrasser. Ils ne doivent plus dicter leur loi. »