Michelle Nikly, illustratrice jeunesse

Michelle Nikly, illustratrice jeunesse

Je suis née en janvier 1946, à Constantine, Algérie.

Mon enfance s’est passée entre Algérie, Tunisie et Maroc, au gré des postes proposés à mon père. Ce qui fait que revenue à Lyon, après tous ces périples, la famille n’a plus eu beaucoup envie de bouger.

J’ai fait des études aux Beaux-Arts de Lyon, après avoir hésité à faire une fac de Lettres.

Comme j’avais pris une option “Publicité”, à la sortie, j’ai travaillé plutôt de ce côté-là pendant quelques années, chez un annonceur, puis en agence. Entretemps je me suis mariée avec Jean Claverie, que j’avais connu aux Beaux-Arts. Lui aussi faisait pas mal de publicité à cette époque-là. C’est bizarrement la même année, en 1977, que nous avons fait ensemble un premier bébé et un premier livre.  Ayant délaissé la pub pour pouponner, j’ai eu le temps de réaliser que j’avais envie de rester dans l’univers des livres. Ecrire des histoires, et parfois, les illustrer, même s’il m’a fallu quelque temps pour oser me placer sur le même terrain que l’homme de ma vie.

Mon éditeur m’a aussi demandé un jour si je voulais faire des traductions. J’ai accepté, et depuis, je traduis et j’adapte des livres pour différentes maisons d’édition.

C’est en 1982, que j’ai écrit et illustré mon premier conte japonais, “Le Prunier”. Ça m’a tellement plu, que j’en ai fait deux autres par la suite, “La Lumière du Mont Fuji”, et dernièrement “Le Jardin des Quatre Saisons”.

Avec Jean, nous avons fait plusieurs livres ensemble,  mais la série “L’Art de…”  me tient particulièrement à cœur, étant tissée de nos souvenirs communs.

By |2014-09-01T22:15:23+00:00août 16th, 2012|Michelle Nikly|Commentaires fermés sur Michelle Nikly, illustratrice jeunesse

About the Author: