né à Genève en 1944.

Formation architecte.

Profession informaticien

Déformation romancier, à plein temps depuis 1997.

Court les marathons à temps perdu.

 

Bibliographie :

A nous deux, Ferdinand, Canevas Editeur, 1991.

Virtuellement vôtre, Canevas Editeur, 1993.

La vie, il y a des enfants pour ça, Canevas Editeur, 1994.

La ligne bleue, Le Seuil, 1995.

Bleu Siècle, Le Seuil, 1996.

Double, Canevas Editeur, 1998.

Gris-bleu, Le Seuil, 1999.

Courir, écrire, postf. de Roger Francillon, Editions Zoé, 2000.

Nationalité frontalière, chroniques, Editions Métropolis, 2003.

L’Envol du marcheur, par Daniel de Roulet, photographies de Xavier Voirol, Labor et Fides, Genève, 2004.

Malcolm X : par tous les moyens nécessaires, Desmaret, 2004.

La nouvelle conférence de Wannseem, Le Temps des Cerises, 2004.

Chronique américaine, Editions Métropolis, 2005.

L’homme qui tombe : roman, Buchet/Chastel, 2005.

Un dimanche à la montagne, Paris, Buchet Chastel, 2006.

Double, Editions Metropolis, 2006.

Kamikaze Mozart, Paris, Buchet-Chastel, 2007.

Nomades involontaires, OSL Œuvre suisse des lectures pour la jeunesse, 2008.

Un glacier dans le cœur : vingt-six manières d’aimer un pays et d’en prendre congé, Editions Metropolis, 2009.

Le silence des abeilles : roman, Buchet Chastel, 2009.

Esthétique de la course à pied ; photogr. de Jacques Pilet, Editions Virgile, 2010.

Fusions, Paris, Buchet Chastel, 2012.

Big E et 3N, les deux grands mondiaux spécialisés dans le traitement des déchets nucléaires, vont fusionner. L’opération est menée par Tita Zins, actionnaire principal et banquier. Des deux côtés, des têtes vont tomber et des licenciements sont programmés. Le déchet est une véritable manne, et les actionnaires veulent toujours plus. La bataille a lieu dans une tour, à Londres. Elle met face à face deux femmes d’exception : chez Big E, Marthe, née à Téhéran à la fin des années 30 et chez 3N, Shizuko, née à Nagasaki le jour où la bombe atomique a rasé la ville. Contrairement à la guerre de Troie, l’affrontement va durer une journée. Ce même 2 juin 1988, le président Reagan rentre de Moscou pour annoncer à la Reine d’Angleterre et au monde la fin de la Guerre froide, la fusion des Empires. Gorbatchev a cédé. Que vive le marché mondial !

Daniel de Roulet, Fusions, Paris, Buchet Chastel, 2012