Les invités d'honneur
  2017 Pierre Rabhi
            Cyril Dion
  2016 Jean-Louis Etienne
            Marlène Jobert
            Alexandre Jardin
  2015 Allain Bougrain-Dubourg
  2014 Isabelle Autissier
  2013 Catherine Destivelle
  2012 Alain Baraton
  2011 Guy Martin
  2010 Jean-Marie Pelt
  2009 Jean-Pierre Deshaires
  2008 Marc Batard
  2007 Yves Paccalet
  2006 Alain Bar
  2005
  2004
  2003
  2002

Articles publiés en septembre 2015

25 Sep2015

Le fils de personne, roman de Patrick Liaudet

lampadaires et je reste silencieux. Si seulement il voulait bien m’accorder un peu d’attention et de considération ! De toutes mes forces, je refuse ce monde sans amour mais je n’ai que douze ans… »
Dans la période troublée de 1939-45, au carrefour d’itinéraires improbables, des milliers de destins se nouent. De la rencontre entre le Savoyard Jean-Baptiste Douchet prisonnier du Stalag IX de Mülhausen, et Mariya Vodek la jeune fille venue d’Ukraine, va naître Juliac. Quel sera le destin de cet enfant né au beau milieu de la guerre et ballotté entre l’Allemagne et la France ?
Ce roman, librement inspiré d’une histoire vraie, évoque le parcours chaotique d’un homme en quête de son identité.
le fils de personne patrick liaudet

Patrick Liaudet
Est né à Aix-les-Bains (Savoie) où il réside. Musicien et écrivain, il a publié à ce jour 6 romans, 1 recueil de nouvelles et 1 autre de poésie. Il a reçu le Prix du Printemps du Livre Savoie 2009 et son roman « l’Ombre
sur le lac » est allé en finale du Writing Movies International Contest 2013 (21 pays représentés).

patrick liaudet
http://www.patrickliaudet-ecrivain.com/

10 Sep2015

Denis Boywd, peintre

Artiste-peintre résidant à Andert-et-Condon dans l’Ain, près de Belley, Boywd expose régulièrement depuis 1981.
Il expose en galerie en France, régulièrement à Chambéry (Galerie Boidet) et à Aix les Bains, également à l’étranger.
Il a été chargé par la ville de Belley de réaliser la décoration du hall d’entrée de la salle de spectacle l’Intégrale.
La lumière est omniprésente dans la peinture de Boywd. Le prétexte peut être un ciel riche en couleurs ou une ville à la tombée de la nuit. Ses voyages sont source d’inspiration.

Visite de l’exposition Boywd à L’Intégral (Belley)
d boywd
« BOYWD est un monde à lui tout seul. Issu d’une famille de pasteurs, le spiritualisme est chez ce « jeune peintre quinquagénaire » une philosophie de la vie qu’il se plait à défendre et à promouvoir.
Totalement autodidacte, il peint depuis trente cinq ans et ses premiers jets aboutis, c’est sur les trottoirs qu’il les diffusa. Puis vint l’heure attendue des rencontres, riches d’enseignement artistique et ouvrant la voie pour être accepté au sein de la famille des artistes peintres. Le talent est là, une certaine reconnaissance également se fait jour. Présent au Marché de la Création à Lyon, il fait également partie des 300 artistes mondiaux retenus pour l’exposition organisée en marge des jeux olympiques de Nagano, au Japon. Plusieurs musées lui ouvrent également leurs portes et ses œuvres côtoient dès lors celles de peintres connus et reconnus.
En artiste accompli, mais toujours en quête de nouvelles sensations, il cherche dans de réguliers voyages en Asie du Sud-est une autre vision du monde, d’autres repères, attiré par l’idée de se perdre pour mieux se retrouver.
Professionnel depuis 1994, BOYWD « planche » en permanence sur l’irrésolue dualité entre l’Esprit et la Matière, et affirme qu’il finira sa vie en moine bouddhiste… à condition toutefois que bonne chère et bon vin soient également au menu de cette nouvelle existence. »
Texte de Daniel FAILLET

Boywd-03
Lire l’interview sur le site Carnet d’Art.
Carnet-dArt-Profil-Web

07 Sep2015

La trace, prix de l’Alpe 2014 par Jean-Claude Garrigues

la trace

C’était une fin de journée d’été à Saint-Rémy-de-Provence, l’heure où les plantes se referment et les ombres décroissent. Nous remontions en silence l’allée de cyprès. Cent vingt toises. Au passage entre deux arbres, les rires de Colette et d’Elvie restées sur la terrasse du mas nous parvenaient par intermittence. A mi-chemin, Paul s’était arrêté et, posant sa main sur mon épaule, il avait murmuré comme pour lui seul : « Vous voyez Jean, ce n’est pas si compliqué le bonheur. Il suffit parfois d’écouter, et de suivre la trace. »

Ce roman a été récompensé en mai 2015 par le Prix de l’Alpe, décerné par un jury issu de la Société des Ecrivains dauphinois, à un auteur originaire de l’arc alpin ou dont l’œuvre a rapport avec les Alpes et les régions qui s’étendent de la Savoie et du Dauphiné à la Provence.

Livres en Marches © 2017 Association Inform'action, Les Marches, Savoie | Flux RSS des informations de ce site web | Facebook

Crédits et mentions légales | Contacts
Aide au référencement, promotion du site :Outils webmasters
Salon Livres en Marches - Association Inform'action - Chemin du Lac Clair - 73800 Les Marches