Une commune du sud-ouest de la France. Tous, maires, premier adjoint, élus, cadres administratifs, chefs d’entreprises de la région, se connaissent et
font des affaires ensemble. Ils sont tous mouillés dans un dossier de corruption qu’une équipe de flics a pris en main avec une idée : traquer ces élus comme ils le feraient avec les grands voyous. En détention provisoire, le maire qui, au fil du temps, s’est transformé en petit empereur local, se suicide.
Provoquant la polémique, mais aussi obligeant ses “amis” et ses “ennemis” à se dévoiler. Trahisons, mensonges, pressions politiques. Tout y passe dans
ce roman mené tambour battant, qui dénonce un système politique qui favorise la corruption et l’abus de biens sociaux.

Editions Plon, Collection Sang Neuf, 2018
342 pages – 17€

 

Christophe Gavat est commissaire de police. En poste à Marseille aujourd’hui, il a notamment été le numéro un de la Police Judiciaire de Grenoble. Ce proche de Michel Neyret signe ici son premier ro-
man, après avoir publié deux témoignages aux éditions Michalon : 96 heures, un commissaire en garde à vue et Flic un jour, flic toujours.
Arrêté et mis en examen dans le cadre de “l’affaire Neyret”, il a été relaxé. Son premier livre a été adapté par Olivier Marchal pour France 2, sous le titre Borderline, un téléfilm dont il a cosigné le scénario.

 

> Retrouver Christophe Gavat à la conférence « Quand police et truands sont contés », le samedi 24 novembre à 14h15