Rencontres dans les Alpes avec des femmes passionnées qui ont choisi d’exercer le métier de bergère

Elles s’appellent Audrey, Christelle, Colline, Geneviève… Elles vivent auprès des moutons, des vaches, des chèvres… Elles sont bergères d’alpage. Et de plus en plus nombreuses à exercer ce métier, dont les réalités sont bien loin des images d’Épinal.
Marcher dans la solitude des alpages, subir le brouillard, la grêle ou l’orage, veiller sur le troupeau, le rassembler, le soigner, traire matin et soir… Et de nouveau, aujourd’hui, vivre avec la crainte du loup. Ces femmes ont fait le choix d’une vie d’exigence et de solitude, d’humilité et de courage, d’un métier qui respire au rythme de la nature. Elles y apportent leur ingéniosité et leur délicatesse toute féminine, et contribuent à inscrire l’alpagisme dans une nouvelle modernité.

La journaliste-écrivain Hélène Armand et le photographe Christian Pedrotti sont allés à la rencontre d’une quinzaine de ces femmes d’exception pour nous restituer au plus près leur quotidien dans les estives des Alpes. Bergères en leurs alpages, un témoignage en mots et en images sur la nature d’un métier exercé au féminin.

Editions Glénat, 2017
192 pages, 25€

Après avoir « globe-trotté » pour rapporter des impressions de nature et de grands espaces, et les exceptions de ceux qui y ont attaché leur vie, Hélène Armand-Pellicot noue avec les Alpes des liens privilégiés. Les beaux livres qu’elle a signés, tels queChalets, Villages, ou Divas en herbe, sont les suites logiques de ses pérégrinations montagnardes.

Longtemps elle prête sa plume à des sportifs, aventuriers, industriels, etc., qui désirent transmettre leur expérience. Puis elle se décide à écrire un premier roman, Dans les bras du Mékong (Éditions du Rocher), qui reçoit le Prix national de littérature du Lions’ Club 2010. Son dernier roman, Le Diable est un enfant (Éditions du Mont-Blanc), puise son inspiration dans la vie de l’alpiniste Catherine Destivelle.

En tout exercice d’écriture, elle conserve le goût de faire partager l’action et ses acteurs, les paysages et les décors.

> Retrouvez le témoignage d’Hélène Armand-Pellicot au cours de la conférence « Le féminin au cœur du changement » le samedi 24 novembre à 17h15