Les invités d'honneur
  2017 Pierre Rabhi
            Cyril Dion
  2016 Jean-Louis Etienne
            Marlène Jobert
            Alexandre Jardin
  2015 Allain Bougrain-Dubourg
  2014 Isabelle Autissier
  2013 Catherine Destivelle
  2012 Alain Baraton
  2011 Guy Martin
  2010 Jean-Marie Pelt
  2009 Jean-Pierre Deshaires
  2008 Marc Batard
  2007 Yves Paccalet
  2006 Alain Bar
  2005
  2004
  2003
  2002

Articles publiés sur Jean Bertolino

20 Juil2014

Un roman de Jean Bertolino qui parle du mont Granier

Et je te donnerai les trésors des ténèbres

Le 24 novembre 1248 a lieu la plus grande catastrophe naturelle de l’histoire des Alpes : le mont Granier, en Savoie, s’effondre d’un coup, engloutissant cinq villages et faisant des milliers de victimes. Parmi elles, le prêtre Jacques-Guillaume Bonivard auquel le pape Innocent IV, sur la route de son exil à Lyon, avait confié la garde d’une malle renfermant toutes ses richesses.
Huit siècles plus tard, quatre jeunes passionnés de spéléologie n’ont qu’une idée en tête : retrouver ce trésor ! Alléché par leur projet, le directeur d’une société de prospection décide de les financer. Cheminant par un réseau de galeries vers le coeur du Granier, ils vont être confrontés à des phénomènes incompréhensibles et connaître des terreurs inouïes.
Aucun ne se doute qu’une confrérie secrète les observe. Veillant depuis des siècles sur la malle du pape et sur la plus sacrée des reliques, ses membres sont prêts à tout pour dissuader les profanateurs qui approchent chaque jour un peu plus de leur « Sainte Cave ». C’est pourtant au sein même de l’équipe que couve le pire des dangers…
Jean Bertolino

Jean Bertolino renoue avec ses racines savoyardes pour nous entraîner dans une quête haletante où s’affrontent les traditions ésotériques, les puissances de l’argent, et des compagnons d’aventure épris d’idéal.

13 Sep2010

Pour qu’il ne meure jamais, roman de Jean Bertolino

Une femme seule défie les seigneurs de la guerre du Triangle d’or

Après la mort par overdose de son fils unique, Julian, au Cambodge, Judith n’a qu’une obsession : faire payer le prix du sang à ses assassins. Et pour elle, les assassins, ce sont les mafias du Triangle d’or qui inondent de stupéfiants tout le Sud-Est asiatique. Mais comment cette femme seule pourra-t-elle relever pareil défi ? Comment cette biologiste de profession pourra-t-elle se muer en une guerrière impitoyable ? Sans l’appui providentiel d’un ami de longue date travaillant pour les services secrets, sa mission eût été impensable. Il lui donnera les moyens de recruter quatres mercenaires, aussi inattendus que pittoresques. Avec eux, et le concours d’ethnies opprimées de la région, elle va se lancer dans une traque qui l’amènera des bas-fonds de Phnom-Penh, aux casinos véreux de la frontière birmane, et dans tous les lieux interlopes qui bordent le Mékong.
Grâce à ses compagnons, elle parviendra à s’infiltrer au cœur du dispositif ennemi, chez les mafieux les plus cruels du monde, là où aucune police n’a encore osé se risquer. Et pour cause…

Biographie de Jean Bertolino

Grand reporter, correspondant de guerre à TF1, puis ancien directeur du magazine 52 sur la Une, prix Albert Londres 1967, Jean Bertolino a mis sa connaissance parfaite d’une région dans laquelle il a longuement séjourné et enquêté au service d’un suspense haletant, à la fois terriblement crédible et profondément émouvant.  Jean Bertolino est né en 1936 à Marseille et a passé toute son enfance en Savoie à Chambéry. Journaliste accompli (presse écrite et audiovisuelle), épris d’aventure, il n’hésite pas à sillonner les routes du monde afin d’en rapporter des reportages inédits. Sa collaboration avec divers quotidiens français dont La Croix, Le Monde, Le Figaro et de grands quotidiens de province lui offre l’opportunité de multiplier les sujets de films d’information : l’Afghanistan, le conflit israélo-palestinien, le Salvador… En 1967, alors grand reporter au journal La Croix, il obtient le Prix Albert-Londres pour l’ensemble de son travail sur la guerre du Vietnam, la guerre des Kurdes en Irak, le Cambodge et la Chine. Dès 1983, Jean Bertolino devient le correspondant attitré de TF1, parcourant le monde du Moyen-Orient à l’Amérique Latine, en passant par le Liban, ce pays déchiré par la guerre. A partir de 1987, ses nouvelles fonctions de responsable du service des ? Grands Reportages ? à TF1 lui permettent de proposer à un large pulbic des reportages sur des thèmes inattendus et passionnants. En 1988, l’aventure médiatique se poursuit pour Jean Bertolino devenu producteur de l’Unité de Programmes de grands reportages ? 52 sur la Une ?. Le succès est au rendez-vous. Depuis 1988, 154 grands reportages ont été réalisés en France ou dans des contrées plus lointaines. Certains d’entre eux ont d’ailleurs été récompensés par divers prix (Prix Albert Londres, ?7 d’Or?, Prix Ondas etc). Ses nombreux périples lui ont également inspiré plusieurs ouvrages, parmi lesquels : Viet-nam sanglant (Stock, 1968) ; Les Orangers de Jaffa (France Empire, 1974) ; Albanie : Sentinelles de Staline (Le Seuil, 1979) ; Histoires vécues (L’Archipel, 1993); Madame l’Etoile (Flammarion, 1997) ; La Frontière des fous (Flammarion, 1998) ; Le Chant du Farou (Editions Alzieu, 2000).

Livres en Marches © 2017 Association Inform'action, Les Marches, Savoie | Flux RSS des informations de ce site web | Facebook

Crédits et mentions légales | Contacts
Aide au référencement, promotion du site :Outils webmasters
Salon Livres en Marches - Association Inform'action - Chemin du Lac Clair - 73800 Les Marches